Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 15:44
Réponse du Parti de Gauche au collectif au sujet de leur position concernant le retour en gestion publique de l'eau à Dole

 

 

 

 

L’EAU, C’EST LA VIE … L’EAU EST UN PATRIMOINE HUMAIN !

Dans le cadre de son Programme éco-socialiste, le Parti de Gauche défend depuis son congrès de fondation le principe d’un retour en gestion publique de l’eau.

 

Des sociétés privées puisent l’eau gratuitement dans la nature pour nous la revendre traitée.

Seul un opérateur public peut orienter sa politique d’eau potable à prix coûtant et garantir le niveau nécessaire de renouvellement des installations car il n’est pas contraint par des actionnaires pressés d’encaisser leurs dividendes.

Nous pourrons ainsi parler d’une facturation du service de l’eau et non pas du prix de l’eau, l’eau n’est pas une marchandise.


Les citoyens des communes qui ont optée pour la Régie Publique de l’eau voient leurs factures baisser d’environ 25% …

 

Il faut une gestion publique de l’eau pour une raison sociale : Une mesure phare consisterait à assurer la gratuité des premiers m3 d’eau consommée par les ménages. Cette mesure tendant à réhabiliter l’eau potable comme un bien commun indispensable à la vie, conformément à ce que proposent les ONG militant à l’échelle mondiale pour la garantie d’une quantité minimum d’eau potable gratuite.

 

Il faut une gestion publique de l’eau pour une raison républicaine : Une mesure phare consisterait à mettre en place une péréquation tarifaire à l’échelle d’un territoire. Il est inadmissible qu’à l’échelle nationale l’écart des prix soit à ce point fluctuant . Pour assurer une égalité républicaine dans l’accès au service de l’eau, il faudrait donc à terme mettre en place une péréquation tarifaire nationale impliquant un grand service de l’eau.

 

Il faut une gestion publique de l’eau pour une raison écologique : Une mesure phare consisterait à mettre en place la progressivité du prix en fonction des volumes consommés, tant par les entreprises que par les ménages. Cette mesure inverserait complètement la logique actuelle qui veut que les plus gros consommateurs- et gaspilleurs- de l’eau, paient moins cher cette ressource que les particuliers pour qui elle est souvent un besoin vital. Cette progressivité introduirait pour tous, l’incitation à utiliser cette ressource précieuse et rare dans une gestion raisonnée et sobre.

Mais sans attendre, il est encore plus inadmissible qu’à l’échelle d’un bassin (parfois d’une commune à l’autre), le prix du m3 passe du simple au double. Il s’agit donc d’assurer une péréquation tarifaire à l’échelon local.

 

 

Mener de front le combat social, écologique et républicain, c’est la définition même du Parti de Gauche qui se retrouve sur cette question de la gestion publique de l’eau.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by collectifeaudole
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du collectif eau dole
  • : Pour que l'eau de Dole redevienne une régie publique
  • Contact

Recherche

Liens